Ingénierie environnementale

DB-TVEG-im3

Mise en oeuvre de surfaces de toitures végétalisées adaptées aux changements climatiques en milieu urbain dense

Le changement climatique et la densification des villes se conjuguent en termes de risque urbain (chaleur, inondations, perte de biodiversité). Les toitures végétalisées (TV) constitueraient une mesure palliative efficace pour la santé et l’environnement. Toutefois, les bénéfices des TV sur la qualité thermique, le risque hydrologique ainsi que sur la biodiversité, n’avaient pas été évalués. Un diagnostic environnemental ainsi qu’une évaluation des performances de ces infrastructures ont été réalisés afin de proposer des outils adaptés aux acteurs du développement territorial.

Ce projet visait à élaborer des outils décisionnels et de planification tenant compte de l’interaction entre les facteurs climatiques, thermiques et écologiques afin de décliner une meilleure implantation et garantir une efficacité optimale des TV. Il visait également à établir comment intégrer les TV dans le développement territorial afin qu’elles jouent pleinement leurs rôles dans un contexte de changement climatique. Cinq domaines ont été étudiés : biodiversité entomofaunistique et végétale, substrat, thermique et l’hydrologie. La qualité du substrat est toutefois plus qu’un domaine d’étude à part entière, un assemblage de paramètres influençant les performances des autres volets. Une partie de l’étude avait pour but de dresser un bilan transversal et de définir les caractéristiques de la toiture végétalisée idéale pour tous ces domaines. Bien sûr, ce qui est bon pour un des domaines ne l’est pas forcément pour un autre.

Une analyse multicritère a donc été appliquée aux données croisées des différents domaines. Les toitures extensives de plus de 10 ans à substrat épais obtiennent les meilleures performances tous domaines confondus (compte tenu des données brutes à disposition).

Durée du mandat: janvier 2014 – octobre 2016

Financement: HES-SO, hepia (institut inTNE), heig-vd (institut G2C), Canton de Genève

Collaborateurs Plani-D impliqués: Sophie Rochefort (cheffe de projet), Dominique Bollinger, David Consuegra, Sandrine Froidevaux, Pierre Queloz

Etudiants :Fatimétou N’Gaïdé (master MIT), Aurélia Sposetti (Bachelor GEN)

Partenaire: Canton de Genève

Mots-clés: Toiture végétalisée, changement climatique, services écosystémiques, biodiversité, monitoring/suivi, gestion de l’eau et des sols


Liens connexes: