Mobilité

moben_2400

MobEn

Contexte : La mobilité des personnes et des biens représente un poste de consommation énergétique très important dans le canton de Vaud. Contrairement à d’autres postes, tels que le chauffage des bâtiments, les leviers permettant d’agir sur l’efficacité énergétique de la mobilité se trouvent principalement hors des compétences cantonales. De sorte que tant la loi cantonale sur l’énergie (LVLEne) que la Conception cantonale de l’Energie (COCEN) comprennent très peu d’éléments concernant la mobilité.

Le mandat de recherche appliquée « MobEn » (« la Mobilité dans la politique de l’Energie ») vise un état des lieux des « bonnes pratiques » dans différents cantons ainsi que dans les pays voisins, en matière de prise en compte de la mobilité dans les dispositifs locaux de la politique énergétique.

Objectifs : Identifier, dans les cas examinés, les éléments concernant la mobilité présents dans la législation locale concernant l’énergie, dans les documents de politique énergétique (documents analogues à la Conception cantonale de l’Energie) tout autre document pertinent.

Identifier, dans les cas examinés, les actions locales concrètes mises en place pour améliorer l’efficacité énergétique des transports (techniques, usages, transferts modaux, transferts de technologies, prise en compte de l’énergie « grise », etc.), pour encourager le recours aux énergies renouvelables dans les transports ou pour développer l’exemplarité de l’administration ou de communautés publiques ou privées dans ce domaine. Une catégorisation entre actions concernant l’exemplarité de l’administration et actions de politique générale de la mobilité est souhaitée par la DIREN.

Sélectionner et documenter les « bonnes pratiques » identifiées dans les points 1 et 2 ci-dessus, qui présentent un intérêt particulier pour la DIREN (à définir avec la DIREN).

Mandant : Etat de Vaud, Direction générale de l’environnement (DGE), Direction de l’Energie (DIREN)

Durée du mandat : 7 mois de juin 2016 à Décembre 2016

Chercheurs Plani-D impliqués : Yves Delacrétaz, Eric Loutan, Michaël Sandoz.